Skip to Content
EFFECTUEZ UNE RECHERCHE

Les droits d’enregistrements dans le cadre d’une reprise de fonds de commerce : tout ce que vous devez savoir

Introduction

Lorsqu’il s’agit de reprendre un fonds de commerce, l’un des aspects cruciaux à ne pas négliger est celui des droits d’enregistrements. Ces frais, souvent méconnus, peuvent représenter une part significative du coût total de l’opération. Dans cet article, nous allons détailler les différents aspects des droits d’enregistrements dans le cadre d’une reprise de fonds de commerce.

Qui Paie les Droits d’Enregistrement ?

Selon la règle générale, c’est l’acquéreur qui est responsable du paiement des droits d’enregistrement. Le cédant, quant à lui, est imposé sur la plus-value qu’il réalise lors de la cession.

Comment sont Calculés les Droits d’Enregistrement ?

Le calcul des droits d’enregistrement dépend du type d’opération réalisée. Pour un rachat de fonds de commerce, les droits sont calculés comme suit :

 

Fraction du prix (ou de la valeur vénale) Droit budgétaire Taxe départemen
tale
Taxe communale Imposition totale
N’excédant pas
23 000 €
0 % 0 % 0 % 0 %
Comprise entre
23 000 € et 107 000 €
2 % 0,60 % 0,40 % 3 %
Comprise entre
107 000 € et 200 000 €
0,60 % 1,40 % 1 % 3 %
Supérieure à 200 000 € 2,60 % 1,40 % 1 % 5 %

 

Utilisez un Simulateur

Pour réduire les erreurs de calcul, il est conseillé d’utiliser un simulateur de droits d’enregistrement. Ces outils en ligne vous permettent d’obtenir une estimation précise des frais à payer.

Exonérations et Réductions

Dans certaines zones géographiques, notamment les Zones Franches Urbaines-Territoires Entrepreneurs (ZFU-TE) et les Zones de Revitalisation Rurale (ZRR), des réductions de droits d’enregistrement peuvent être accordées. Pour en bénéficier, l’acquéreur doit s’engager à maintenir l’exploitation du bien acquis pendant au moins 5 ans.

FAQ

Comment calculer les droits d’enregistrement cession de fonds de commerce ?

Le calcul des droits d’enregistrement dépend du prix de cession et de la localisation du fonds de commerce. Utilisez un simulateur pour une estimation précise.

 

Quel est le montant des droits d’enregistrement ?

Le montant varie en fonction du prix de cession et peut aller de 0% à 5%.

 

Qui paie les droits d’enregistrement cession de fonds de commerce ?

C’est généralement l’acquéreur qui paie les droits d’enregistrement.

 

Comment déterminer le droit d’enregistrement ?

Le droit d’enregistrement est déterminé en fonction du prix de cession et de la localisation du fonds de commerce.

Conclusion

La reprise d’un fonds de commerce est une opération complexe qui nécessite une attention particulière aux détails, notamment en ce qui concerne les droits d’enregistrement. En vous informant correctement et en utilisant des outils comme les simulateurs, vous pouvez réduire considérablement les risques et les coûts associés à cette démarche.

Articles similaires

Maxime Roussel | 15 Mai 2024 | Agences Montpellier et Béziers (34)

Objectifs de la réforme  Les réformes de l’IS en France visent généralement à atteindre plusieurs objectifs simultanément. Tout d’abord, elles cherchent à simplifier les règles fiscales et à réduire la complexité administrative pour les entreprises françaises, ce qui peut favoriser la conformité fiscale et réduire les coûts de conformité. Elles visent également, à rendre le […]

LIRE LA SUITE
Maxime Roussel | 17 Janvier 2024 | Actualités Montpellier et Béziers (34)

Dans un monde commercial en constante évolution, où l’accès rapide et efficace aux financements est essentiel, les courtiers professionnels émergent comme des acteurs clés facilitant la croissance des entreprises. Nous allons donc explorer comment ces intermédiaires spécialisés contribuent à exploiter les nouvelles tendances du financement tout en offrant des solutions adaptées aux besoins changeants des […]

LIRE LA SUITE
image description