Skip to Content
EFFECTUEZ UNE RECHERCHE

Transmissions d’entreprise : un défi personnel, un enjeu national ! – L’édito de Philippe Crevel

Les chefs d’entreprise français comme le reste de la population, vieillissent. Plus du quart d’entre eux ont plus de 60 ans et plus de 11 % plus de 66 ans. Cette montée en âge des dirigeants n’est pas sans incidence sur la vie des entreprises. Entre 600 000 et 800 000 d’entre elles devront être reprises dans les dix prochaines années. D’ici 2035, un cinquième des entreprises françaises, avec à la clef des millions d’emplois, sont amenées à changer de propriétaires et de dirigeants. Toutes les régions ne sont pas dans la même situation face au vieillissement des chefs d’entreprise. Sont en première ligne, les territoires de faible densité, des Ardennes et de la Meuse aux Pyrénées Orientales en passant par la Nièvre, la Creuse, et le Gers. Ce vieillissement est également marqué au Nord-Ouest (Picardie, Orne, etc.) et dans le Sud-Est (Corse, Lozère). À l’inverse, le tissu économique est plus jeune en Rhône-Alpes, dans le Grand-Ouest et dans la plupart des zones d’influence des métropoles.

DES TRANSMISSIONS COMPLEXES ET PLEINES D’ENJEUX

Les transmissions sont toujours des moments délicats surtout pour les entreprises familiales. Les obstacles sont multiples : fiscaux, financiers et sociologiques. De nombreux dispositifs ont, été institués afin de les faciliter, comme  du Pacte Dutreil permettant la réduction  des droits de mutation à verser par les héritiers repreneurs. Les transmissions ne sont pas, néanmoins, sans risques pour la pérennité de l’activité. Leur réussite suppose une longue préparation en amont  de la part du dirigeant qui doit choisir entre une reprise par la famille ou une cession à un repreneur extérieur. L’écueil psychologique n’est pas à négliger. Un chef d’entreprise éprouve souvent des difficultés à se dessaisir d’une entreprise qu’il a développée pendant des années voire créée. La participation des enfants n’est pas sans donner lieu, dans un certain nombre de cas, à des tensions voire à des blocages. Les repreneurs peuvent avoir des visions différentes de l’avenir de la société débouchant sur des changements de stratégie, vécus bien souvent comme des trahisons pour les anciens dirigeants.

LE SUCCÈS DE LA TRANSMISSION : UN DÉFI À RELEVER

Le succès d’une transmission repose sur une alchimie entre cédants et repreneurs. Il nécessite souvent un accompagnement de la part d’experts, courtiers, banquiers, assureurs, avocats, fiscalistes, etc. La recherche de financement lors de ce moment critique est souvent indispensable afin de procéder à une modernisation des équipements ou pour accompagner un changement de cap. Face aux dépenses d’acquisition, de nombreux investisseurs sont tentés de réduire les investissements et augmenter les bénéfices afin de rembourser, le plus vite possible, les emprunts souscrits pour acquérir le capital. Ce comportement assez logique peut rapidement devenir contreproductif. Bien souvent, le cédant âgé a eu, en effet, tendance, durant les dernières années de son mandat, à limiter les investissements. En les reportant, le repreneur s’expose au risque de perdre en compétitivité. Le non-renouvellement des équipements et le départ de salariés au moment de la reprise constituent les deux principaux dangers d’une reprise. Fréquemment, des salariés habitués à l’ancienne direction cherchent à partir privant le repreneur d’un réel savoir-faire.

Le repreneur doit donc être tout à la fois être un visionnaire, un financier et un manager. Il doit concilier respect de la culture de l’entreprise et rupture. Dans tous les cas, ce défi polyphonique est une belle aventure.

Philippe CREVEL

Philippe Crevel est un spécialiste des questions macroéconomiques. Fondateur de la société d’études et de stratégies économiques, Lorello Ecodata, il dirige, par ailleurs, le Cercle de l’Epargne qui est un centre d’études et d’information consacré à l’épargne et à la retraite.

L'article en quelques questions...

Quelle est la situation actuelle des chefs d'entreprise français en termes d'âge ?

Plus d’un quart des chefs d’entreprise en France ont plus de 60 ans et plus de 11 % ont plus de 66 ans.

Quelles régions françaises sont les plus touchées par le vieillissement des chefs d'entreprise ?

Les régions de faible densité comme les Ardennes, la Meuse, les Pyrénées-Orientales, la Nièvre, la Creuse et le Gers sont en première ligne. Le vieillissement est aussi marqué au Nord-Ouest (Picardie, Orne) et dans le Sud-Est (Corse, Lozère). En revanche, les régions comme Rhône-Alpes, le Grand-Ouest et les zones d’influence des métropoles ont un tissu économique plus jeune.

Quels sont les principaux défis lors de la transmission d'une entreprise ?

Les transmissions d’entreprises, notamment familiales, sont délicates et rencontrent plusieurs obstacles : fiscaux, financiers et sociologiques. La réussite d’une transmission nécessite une préparation minutieuse, une sélection du repreneur (familial ou extérieur), et la gestion des aspects psychologiques et relationnels.

Quelles sont les solutions pour faciliter la transmission d'entreprise ?

Des dispositifs comme le Pacte Dutreil, qui permet de réduire les droits de mutation, ont été institués pour faciliter les transmissions. Un accompagnement par des experts tels que courtiers, banquiers, assureurs, avocats et fiscalistes est souvent nécessaire.

Pourquoi la recherche de financement est-elle cruciale lors d'une transmission ?

La recherche de financement est essentielle pour moderniser les équipements ou accompagner un changement stratégique. Les dépenses d’acquisition peuvent inciter les investisseurs à réduire les investissements pour rembourser rapidement les emprunts, ce qui peut être contreproductif.

Quels sont les principaux risques liés à une reprise d'entreprise ?

Les principaux risques incluent le non-renouvellement des équipements et le départ de salariés habitués à l’ancienne direction. Ces départs peuvent priver le repreneur d’un savoir-faire crucial.

 

Quelles qualités doit posséder un repreneur d'entreprise pour réussir la transmission ?

Un repreneur doit être visionnaire, financier et manager. Il doit respecter la culture de l’entreprise tout en apportant les ruptures nécessaires. Réussir ce défi nécessite de concilier tradition et innovation.

Articles similaires

admin | 21 Juillet 2024 | Actualités

Découvrez nos stratégies éprouvées pour réussir et savoir comment reprendre une entreprise en difficulté avec efficacité.

LIRE LA SUITE
admin | 18 Juillet 2024 | Actualités

Explorez les tendances actuelles des fonds de dette et leur impact sur le financement des entreprises en France. Sauront-ils maintenir le flux de capitaux?

LIRE LA SUITE
image description