Skip to Content
EFFECTUEZ UNE RECHERCHE

Culture finance : Comprendre les obligations financières avant d’investir

Vous êtes actuellement gérant d’une affaire et souhaitez investir sur les marchés financiers obligataires ?
Nous vous expliquons tout avant que vous n’investissiez. Notre but ici est d’élargir la culture financière de nos clients et partenaires, certes notre expertise reste avant tout le crédit professionnel, néanmoins, il est de notre devoir de vous informer de tous les leviers d’investissement possibles. En effet, mieux vous investirez en amont dans une trésorerie « dormante », plus solide sera votre apport au moment où vous devrez réaliser un crédit bancaire conséquent.
Et là, CrediPro Paris Montparnasse sera présent à vos côtés.

 

Comment fonctionnent les obligations financières ?

Les obligations financières sont des titres de créance émis par des entreprises ou des gouvernements pour lever des fonds. Lorsqu’un émetteur émet une obligation, il promet de rembourser le montant emprunté (le capital) à la date d’échéance, ainsi que des intérêts réguliers sur le montant emprunté.

Ces intérêts sont généralement payés à des intervalles réguliers, trimestriellement ou annuellement.

Les investisseurs qui achètent des obligations, prêtent de l’argent à l’émetteur en échange des paiements d’intérêts et du remboursement du capital.

Les obligations sont considérées comme des investissements à revenu fixe, car le taux d’intérêt est généralement fixe et les paiements d’intérêts sont réguliers. Cependant, le prix des obligations sur le marché secondaire peut fluctuer en fonction de l’offre et de la demande, ainsi que des conditions économiques générales.

Les investisseurs qui achètent des obligations sur le marché secondaire peuvent réaliser des profits ou des pertes en fonction des variations de leur valeur.

Il existe plusieurs types d’obligations financières, chacune ayant des caractéristiques distinctes. Voici quelques exemples courants :

Obligations d’entreprise : ces obligations sont émises par des entreprises privées pour lever des fonds. Elles peuvent être plus risquées que les obligations d’État, car les entreprises sont plus exposées aux fluctuations économiques et peuvent faire faillite.

 

Obligations d’État : ces obligations sont émises par les gouvernements pour financer leurs dépenses. Elles sont généralement considérées comme plus sûres que les obligations d’entreprise car les gouvernements ont la capacité de lever des fonds en imposant des taxes.

 

Obligations à taux variable : ces obligations ont des taux d’intérêt qui fluctuent en fonction du taux d’intérêt de référence, tels que le taux directeur de la banque centrale. Les paiements d’intérêts varient en conséquence.

 

Obligations indexées : ces obligations ont des taux d’intérêt qui sont liés à un indice, tel que l’inflation. Les paiements d’intérêts augmentent ou diminuent en fonction de l’évolution de l’indice.

 

Obligations à haut rendement : ces obligations sont émises par des entreprises ou des gouvernements qui ont une mauvaise cote de crédit. Elles offrent des taux d’intérêt plus élevé pour compenser le risque accru de défaut. 

 

Obligations écologiques ou vertes : ces obligations sont émises pour financer des projets ou des activités qui ont un impact favorable sur l’environnement.

 

Obligations sociales : ces obligations sont émises pour financer des projets ou des activités qui ont un impact favorable sur la société et/ou les personnes les plus défavorisées.

Il existe d’autres types d’obligations financières avec des caractéristiques différentes, mais cela donne une idée générale des principaux types d’obligations financières qui existent.

Quels avantages et risques existe-t’il ?

Les avantages d’investir dans des obligations sont d’abord, que leur rendement fixe est sans doute leur principal atout. On y trouve une possibilité de capitaliser.
De plus, elles sont plus sûres que les actions et contribuent à la diversification du portefeuille, elles évoluent généralement dans le sens contraire des actions.

Nous y trouvons néanmoins des risques :

  • Risque de crédit : si l’entreprise fait faillite, l’investisseur en obligations figurera parmi les créanciers, mais en bout de chaîne. Il lui sera donc éventuellement difficile de récupérer ses fonds.
  • Risque de liquidité : l’investisseur qui souhaite vendre ses obligations avant l’échéance finale, les cédera au prix fixé par la contrepartie professionnelle, en fonction des paramètres du marché et, y compris si le prix fixé est inférieur au prix d’achat.
  • Risque de change : les obligations peuvent être libellées en monnaie étrangère, ce qui peut varier considérablement le prix d’achat ou de vente.
  • Risque de marché : les entreprises émettrices d’obligations ne sont pas à l’abri de mauvaises surprises sur le marché.

 

Quels sont les organismes/plateformes qui proposent ces solutions ?

Il existe plusieurs organismes et plateformes qui peuvent vous aider à investir dans des obligations financières. Les options peuvent inclure :

  • Les banques traditionnelles : proposent souvent des services de placement, y compris la vente d’obligations financières. Vous pouvez contacter votre banque pour savoir ce qu’elle propose. 

  • Les courtiers en ligne : tels qu’E-Trade, TD Ameritrade et Fidelity, proposent des options pour acheter et vendre des obligations financières. Vous pouvez les contacter pour en savoir plus sur les produits qu’ils proposent.

  • Les plates-formes de négociation d’obligations : il existe des plates-formes en ligne dédiées uniquement à la négociation d’obligations, telles que MarketAxess et Tradeweb. Elles peuvent vous aider à trouver des obligations financières à acheter et à les négocier.

Il est important de faire vos recherches et de comprendre les différents produits proposés avant de décider d’investir.

 

Si on veut récupérer sa mise ? Combien de temps dure une obligation ?  

La durée d’une obligation dépend du type d’obligation que vous avez acheté. Elles peuvent être à court, moyen ou long terme. Les obligations à court terme peuvent avoir une durée allant d’un à cinq ans, tandis que celles à long terme peuvent avoir une durée de plus de dix ans.

Pour récupérer votre mise sur une obligation, vous pouvez soit attendre la date d’échéance de l’obligation pour recevoir le remboursement principal, soit vendre l’obligation sur le marché secondaire à un autre investisseur. Cependant, il est important de noter que les obligations peuvent fluctuer en valeur avant leur échéance, ce qui peut affecter la valeur de votre investissement.

En ce moment, est-ce que cela vaut le coup ?

L’investissement dans des obligations financières comporte des risques et des avantages potentiels. Il est important de faire vos propres recherches et d’obtenir des conseils auprès d’un conseiller en investissement qualifié pour déterminer si l’investissement dans des obligations financières est adapté à votre profil d’investisseur et à vos objectifs financiers.

Il est également important de noter que les conditions économiques peuvent influencer la performance des obligations financières. Par exemple, si les taux d’intérêt augmentent, cela peut entraîner une baisse de la valeur des obligations déjà émises, car les obligations nouvellement émises auront des taux d’intérêt plus élevés. Inversement, si les taux d’intérêt baissent, la valeur des obligations peut augmenter.

Il est donc important de rester informé sur les conditions économiques et les tendances du marché des obligations pour décider sur l’investissement dans des obligations financières.

En conclusion, l’investissement dans des obligations financières peut être une option intéressante pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille et à obtenir des flux de revenus réguliers. Cependant, il est important de faire vos propres recherches et de consulter un conseiller en investissement pour déterminer si cela est adapté à votre profil d’investisseur et à vos objectifs financiers. Il est également important de comprendre les risques associés à l’investissement dans des obligations financières et de rester informé sur les conditions économiques et les tendances du marché. En fin de compte, la décision d’investir dans des obligations financières dépend de vos objectifs financiers professionnels et de votre tolérance au risque.

Vous avez terminé votre premier investissement en obligation et venez de récupérer votre, mise, un bel apport pour que l’entreprise puisse investir pour l’acquisition de murs ou faire une opération de croissance externe, n’hésitez pas à nous contacter pour cette belle étape à financer en crédit bancaire.

 

CrediPro Paris-Montparnasse
Téléphone : 01 86 26 90 70
Email : paris-montparnasse@credipro.fr
Page contact :  https://www.credipro.com/agences-credipro/paris-montparnasse-75/contact/

Articles similaires

Nicolas Lopez | 1 Mars 2024 | Actualités

Effectuez une simulation crédit professionnel précise pour votre PME. Découvrez des solutions de financement adaptées à vos besoins et projets d’entreprise.

LIRE LA SUITE
Léa Marchand | 29 Février 2024 | Actualités Paris-Montparnasse (75)

Dans un contexte où la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) prend de plus en plus d’importance, les banques et les institutions financières intègrent désormais des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leurs décisions d’investissement. Les courtiers, en tant qu’acteurs intermédiaires entre les clients et les institutions financières, doivent donc se préoccuper de ces […]

LIRE LA SUITE
image description