Skip to Content
EFFECTUEZ UNE RECHERCHE

Le Niveau d’Apport Personnel : Clé de Voûte pour un Financement Bancaire Réussi

Lorsqu’on se lance dans un projet d’entreprise, l’une des premières questions qui se posent est celle du financement. Obtenir un financement bancaire solide est souvent essentiel pour transformer une idée prometteuse en réalité commerciale. Dans ce contexte, le niveau d’apport personnel, également connu sous le nom de fonds propres, joue un rôle central et peut être le facteur déterminant pour convaincre les institutions financières.

Qu’est-ce que l’Apport Personnel ?

L’apport personnel représente la somme d’argent que l’entrepreneur investit dans son propre projet avant de solliciter un financement externe, notamment auprès des banques. Cela peut inclure l’argent épargné, les investissements personnels, ou même des biens que l’entrepreneur met en garantie.

Pourquoi l’Apport Personnel est-il Important pour les Banques ?

  1. Engagement et Confiance : Cela indique aux banques que l’entrepreneur croit fermement en sa propre idée, ce qui renforce la confiance des prêteurs.
  2. Réduction du Risque : En cas de difficultés, l’entrepreneur a déjà investi une partie significative de ses propres fonds, réduisant ainsi le risque pour la banque.
  3. Capacité à Gérer les Chocs : Les imprévus peuvent survenir dans n’importe quelle entreprise. Un apport personnel solide offre une réserve financière que l’entrepreneur peut utiliser pour gérer les urgences sans compromettre le fonctionnement quotidien de l’entreprise.

 Évaluation du pourcentage d’apports personnels

 Pour la création d’une nouvelle entreprise, vous devrez investir un minimum de 30% du montant total nécessaire en fonds propres.
NB :

  • En cas de reprise d’une entreprise existante, un apport personnel de 20% sera exigé.
  • Pour l’achat ou la construction de locaux commerciaux, vous devrez fournir un apport personnel équivalent à 10% du coût total du projet.

Dans le processus de demande de financement professionnel, trois scénarios se dessinent en fonction de votre pourcentage d’apport personnel :

  • Apport suffisant : Si votre apport personnel atteint les seuils requis, vous avez de fortes chances d’obtenir le prêt souhaité. Un projet solide et un dossier bien préparé augmentent vos chances d’approbation.
  • Apport légèrement insuffisant : Vos chances de financement restent élevées, surtout si d’autres indicateurs sont favorables, comme la qualité de votre projet, le niveau de risque et votre situation financière personnelle.
  • Apport insuffisant : Si vos fonds propres ne répondent pas aux critères, obtenir le crédit professionnel devient difficile.

Pour surmonter ce challenge, les experts recommandent plusieurs solutions :

  • Réviser votre projet : Redimensionnez votre plan de financement pour réduire le montant total du financement nécessaire.
  • Explorer d’autres sources d’apport : Cherchez des alternatives comme les prêts d’honneur, les micro-crédits, les plateformes participatives, etc, pour compléter vos fonds propres.
  • Nouvel associé : Envisagez d’intégrer un nouvel associé à votre équipe. Cette personne peut apporter l’apport complémentaire nécessaire, renforçant ainsi votre dossier financier et vos chances d’approbation.

En fin de compte, un apport personnel adéquat est souvent la clé pour débloquer votre financement professionnel, mais des alternatives et des ajustements dans votre projet peuvent être envisagés pour surmonter les obstacles liés aux fonds propres.

Isabelle & Valérie
Téléphone : 06 12 64 02 16 / 06 24 34 02 57
Page contact : https://www.credipro.com/agences-credipro/salon-de-provence-13/
Facebook: https://www.facebook.com/CrediProSalon
LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11369044 

 

Articles similaires

Laly Jacquier | 24 Avril 2024 | Actualités

Vous souhaitez créer une entreprise en France et vous vous demandez quelle forme juridique choisir ? La SARL, ou société à responsabilité limitée, est l’une des options les plus populaires. Dans cet article, nous vous proposons un guide complet et simple pour comprendre ce qu’est une SARL, son fonctionnement, ses avantages et les étapes pour la […]

LIRE LA SUITE
Laly Jacquier | 22 Avril 2024 | Actualités

Les sociétés par actions simplifiées (SAS) et les sociétés par actions simplifiées unipersonnelles (SASU) sont deux formes juridiques couramment utilisées en France. Comprendre leurs différences et leurs similitudes est essentiel pour choisir la structure la mieux adaptée à votre projet d’entreprise. La principale distinction entre une SAS et une SASU réside dans le nombre d’associés. […]

LIRE LA SUITE
image description