Skip to Content
EFFECTUEZ UNE RECHERCHE

Choisir la création, la reprise ou la franchise : un guide complet pour les entrepreneurs

Lorsqu’on se lance dans l’aventure entrepreneuriale, une des premières décisions cruciales à prendre est celle du mode d’entrée sur le marché : créer son entreprise de toutes pièces, reprendre une affaire existante, ou opter pour une franchise. Chacune de ces options comporte ses propres avantages et inconvénients. Dans cet article, nous allons examiner de manière détaillée ces trois choix : la création, la reprise et la franchise.

La création d’entreprise  

La création d’entreprise consiste à donner naissance à une activité économique à partir de zéro, en concevant un concept, établissant une structure organisationnelle et construisant une marque.

En 2023, la dynamique entrepreneuriale en France se maintient à un niveau impressionnant, avec 1 051 500 nouvelles entreprises créées, selon les derniers chiffres publiés par l’Insee.

La création offre à l’entrepreneur une toile vierge sur laquelle il peut peindre sa vision. C’est l’opportunité de donner vie à des idées uniques, de construire une culture d’entreprise spécifique et de façonner tous les aspects de l’entreprise selon ses propres valeurs.

Opter pour la création confère une liberté créative totale. L’entrepreneur peut façonner l’entreprise selon ses aspirations, en prenant des décisions cruciales sur le concept, le modèle d’affaires, la culture d’entreprise, et bien plus encore.

L’intérêt réside dans la possibilité de créer quelque chose d’entièrement nouveau et personnel, tout en établissant une présence sur le marché qui se démarque de la concurrence.

Avantages :

  • Liberté créative : Vous avez la possibilité de créer quelque chose entièrement nouveau et unique.

  • Moins coûteuse : Accessible à tous

  • Contrôle total : Vous prenez toutes les décisions et avez un contrôle absolu sur l’entreprise.

  • Possibilité de bénéficier des aides de l’état : financements nationaux, régionaux ou départementaux

Inconvénients :

  • Risque accru : Le démarrage à partir de zéro implique un risque financier plus élevé.

  • Processus de mise en place plus longue : Le temps nécessaire pour établir une base solide peut être plus long.

  • Période de création de la société : Le choix des statuts et la partie création peuvent être plus ou moins longs

  • Nécessité de faire de bonnes études de marchés : pour cibler juste et obtenir son financement, le porteur de projet devra être convainquant

  • Solitude du dirigeant

Parcours et compétences pour créer une entreprise

Créer une entreprise demande un ensemble diversifié de compétences et un parcours bien structuré. Voici les principales étapes et compétences nécessaires pour réussir dans cette aventure :

Parcours  

  • Expérience professionnelle

  • Être accompagné : rejoindre des programmes qui offrent du mentorat, des ressources et du financement.

  • Se faire un réseau et rejoindre une communauté d’entrepreneurs

Compétences  

  • Compétences en gestion et en organisation

  • Compétences financières

  • Compétences en marketing et vente

  • Compétences en leadership et management

  • Compétences en innovation et créativité

Les salons spécialisés dans la création d’entreprise

Les salons spécialisés dans la création d’entreprise, tels que Go Entrepreneur et SME organisés par BPI, sont des événements incontournables pour les aspirants entrepreneurs. Ces salons offrent des opportunités uniques de réseautage, d’apprentissage et d’inspiration. Go Entrepreneur se distingue par ses conférences dynamiques et ses ateliers pratiques, tandis que SME attire par la qualité de ses intervenants et ses conseils personnalisés. Ne manquez pas ces occasions privilégiées pour donner vie à vos projets entrepreneuriaux et rencontrer des experts du secteur.

La reprise d’entreprise  

La reprise d’entreprise consiste à acquérir une entreprise déjà existante, avec son histoire, sa clientèle, et sa structure opérationnelle.

La reprise offre à l’entrepreneur la possibilité de prendre les rênes d’une entreprise déjà établie. Il hérite d’une clientèle existante, d’une réputation sur le marché, et d’une infrastructure opérationnelle, réduisant ainsi les défis liés au démarrage.

En 2023, environ 51 000 reprises d’entreprises ont été enregistrées en France, témoignant d’un dynamisme notable dans le secteur de la transmission d’entreprises. Chaque année, plus de 185 000 entreprises en France sont susceptibles d’être transmises, mais seulement 51 000 changent effectivement de main. Au cours des 10 prochaines années, le nombre d’entreprises à céder variera entre 250 000 et 700 000, soulignant l’importance d’un accompagnement professionnel pour ces transitions.

Opter pour la reprise permet un démarrage plus rapide. L’entrepreneur peut capitaliser sur le travail antérieur du propriétaire et apporter des améliorations pour accroître la performance de l’entreprise.

L’intérêt réside dans la rapidité avec laquelle on peut entrer sur le marché, en évitant les défis initiaux de la création et en capitalisant sur l’existence préalable de l’entreprise.

Avantages de la reprise d’entreprise par rapport à la création :

La reprise d’entreprise offre un processus économique plus rapide que la création, permettant au repreneur de bénéficier immédiatement d’un outil de travail opérationnel, d’un personnel formé, de partenaires commerciaux et d’une clientèle existante. Contrairement à la création, elle évite la montée en puissance souvent longue et risquée.

Le repreneur peut générer un chiffre d’affaires et un revenu dès le début de son activité, éliminant ainsi l’attente parfois nécessaire dans le cas d’une création. La reprise est également considérée comme plus sécurisante, car le repreneur dispose d’un historique d’activité sur lequel baser ses prévisions financières.

L’obtention de financements bancaires est facilitée, les banquiers se basant sur les bilans et comptes de résultat existants. Reprendre une entreprise avec des salariés permet également au nouveau dirigeant de se concentrer sur le management et le développement de l’activité.

Inconvénients de la reprise d’entreprise par rapport à la création :

Trouver une entreprise à reprendre, surtout une PME/PMI de qualité, peut être un défi en raison de la forte concurrence entre repreneurs. De plus, une reprise d’entreprise peut nécessiter un apport personnel plus important que celui nécessaire pour une création.

Sur le plan opérationnel, la reprise d’entreprise est plus complexe et exige du repreneur une expertise immédiate. Contrairement à un projet de création, il n’a pas le luxe de prendre le temps de « se roder ». La connaissance approfondie du secteur d’activité est cruciale pour la réussite de la reprise.

La réussite de l’opération dépend de la relation établie avec le cédant, qui peut parfois hésiter à passer à l’acte. Les défis des relations humaines sont également plus importants en raison de la continuité des contrats de travail, demandant au nouveau dirigeant des compétences en écoute, motivation et psychologie.

L’accompagnement du CRA

Site web : https://www.cra.asso.fr

Depuis 35 ans, l’association Cédants et Repreneurs d’Affaires (C.R.A) facilite la transmission des TPE/PME en France, notamment dans l’industrie, les services et l’artisanat. Nos 240 délégués bénévoles, répartis dans 70 délégations, offrent un accompagnement de qualité aux repreneurs et cédants. Ces experts bénévoles, anciens dirigeants ou professionnels de la transmission, assurent un soutien sans conflit d’intérêt grâce à des frais d’adhésion très accessibles.

Chaque année, plus de 185 000 entreprises sont susceptibles d’être transmises, mais seulement 51 000 changent effectivement de main. Le C.R.A vise à améliorer ce taux en apportant une expertise précieuse et en assurant des transitions réussies. Plus de 35 000 entrepreneurs ont bénéficié de notre accompagnement, permettant la transmission de plus de 3 000 entreprises et la préservation de milliers d’emplois.

Leur méthodologie allie formation, travail en groupe et mentorat personnalisé pour répondre aux besoins spécifiques de chaque projet, depuis la formulation jusqu’à la concrétisation. Leurs engagements en matière de proximité, compétence, absence de conflit d’intérêt et confidentialité.

Le C.R.A, grâce à son accompagnement personnalisé, contribue significativement à la réussite des transmissions d’entreprises, assurant ainsi la pérennité des TPE/PME et la préservation des savoir-faire locaux.

La Franchise  

La franchise est un modèle d’entreprise où un individu (le franchisé) exploite une entreprise en utilisant le modèle commercial, la marque et le support d’une entreprise mère (le franchiseur).

En 2023, le secteur de la franchise en France comptait 2 035 réseaux de franchisés et 92 132 franchisés, illustrant la robustesse et l’attractivité de ce modèle économique, qui est en constante évolution depuis 2010.

La franchise offre à l’entrepreneur la possibilité de profiter de la notoriété d’une marque établie. Il bénéficie également du soutien continu du franchiseur en termes de formation, de marketing, et de processus opérationnels.

Opter pour la franchise minimise le risque associé au démarrage d’une entreprise. L’entrepreneur profite de la reconnaissance de la marque et suit des méthodes prouvées, réduisant ainsi l’incertitude liée à la création d’une entreprise.

L’intérêt réside dans la capacité à opérer sous une marque reconnue, tout en bénéficiant d’un support constant, ce qui peut être particulièrement attractif pour ceux qui préfèrent une approche plus sécurisée de l’entrepreneuriat.

Avantages :

  • Marque établie : Vous profitez de la notoriété et de la confiance déjà acquises par la marque.

  • Soutien continu : Le franchiseur offre un soutien constant, notamment en termes de formation et de marketing.

Inconvénients :

  • Redevances et coûts : Les franchises impliquent souvent le paiement de redevances régulières.

  • Moins de liberté opérationnelle : Les franchisés doivent respecter les normes et les processus établis par le franchiseur.

  • Droits d’entrée en franchise

Pour ceux qui souhaitent se lancer en tant que franchisés, le salon Franchise Expo est un événement incontournable. Ce salon offre une plateforme unique pour rencontrer des franchiseurs, découvrir diverses opportunités de franchise, et obtenir des conseils précieux sur le lancement et la gestion d’une franchise. Avec des conférences, des ateliers et des sessions de réseautage, Franchise Expo permet aux futurs franchisés de se préparer efficacement à leur nouvelle aventure entrepreneuriale. Ne manquez pas cette occasion de vous informer et de vous inspirer pour réussir dans le monde de la franchise.

Conclusion et tableau récapitulatif des 3 scénarios

Création d’une entreprise

Reprise d’une entreprise

Franchise

En conclusion, le choix entre la création, la reprise et la franchise dépend largement des préférences personnelles de l’entrepreneur, de son appétence pour le risque, de son besoin de créativité et de la rapidité à laquelle il souhaite voir son entreprise opérationnelle. Chacune de ces options a ses propres mérites, et la clé réside dans la compréhension approfondie de ses propres objectifs et priorités entrepreneuriales.

Si vous souhaitez obtenir un emprunt pour le financement de votre projet de développement, contacter notre agence CrediPro Paris Montparnasse.

À très bientôt

Téléphone : 01 86 26 90 70
Email : paris-montparnasse@credipro.fr
Adresse : 71 rue des plantes 75014 Paris

Page contact
LinkedIn

Articles similaires

Léa Marchand | 10 Juillet 2024 | Actualités Paris-Montparnasse (75)

L’accessibilité pour les personnes handicapées est une préoccupation croissante dans le monde du commerce. En effet, une société inclusive doit tenir compte des besoins de tous ses citoyens, y compris ceux ayant des handicaps. Les commerçants ont un rôle essentiel à jouer pour garantir que leurs établissements et services sont accessibles à tous. Dans cet […]

LIRE LA SUITE
Léa Marchand | 16 Mai 2024 | Actualités Paris-Montparnasse (75)

La création d’une entreprise représente souvent un défi stimulant, mais elle nécessite également un soutien financier essentiel. France Travail, l’organisme français de l’emploi, propose 7 dispositifs : aide à la création et chômage. Toutefois, avec les récentes réformes gouvernementales et les évolutions dans le processus de rupture conventionnelle, ces dispositifs ont connu des changements significatifs. […]

LIRE LA SUITE
image description